Episode 18    |    69′

Marie Schott : Je voulais construire ma deuxième vie professionnelle !

Dans cet épisode, on part à la rencontre de Marie Schott, une aventurière au CV impressionnant.

 

Après le conseil en stratégie et son poste de chargé de mission sourcing chez Vivarte, Marie a créé la marque Undiz, une expérience qu’elle décrit comme fabuleuse tant par la possibilité qu’elle a eu d’exprimer sa créativité, de tout réinventer et pour tout ce qu’elle a pu apprendre.

Elle est ensuite devenue DG d’Etam, rien que ça 🙂 Elle nous parle des débuts compliqués, qu’il a fallu tout réapprendre. On apprend ce que c’est être DG et comment elle a appris à le devenir et à manager. Elle nous parle aussi de la fierté qu’elle a eu avec ses équipes de transformer la marque avec de la performance à la clé.

Au bout de 7ans, elle avait envie de changer sans trop savoir pour aller où donc elle décide de quitter Etam.

 

La clé de l’année d’après a été pour Marie d’accepter de ne rien faire et rencontrer du monde. On parle beaucoup de cette année qui a été importante pour savoir vers où Marie avait envie d’aller sans forcer les choses.

Sa passion pour la lingerie l’a ensuite rattrapé. Ce qui lui plait dans la lingerie c’est qu’elle est au confluent de la mode, de la place des femmes dans la société et du rapport au corps.

 

Donc elle a décidé d’aller discuter avec des femmes autour de la lingerie pour mieux comprendre leurs besoins et envies d’aujourd’hui. C’est comme ça qu’est née la Bra Revolution : une conversation avec les femmes autour de la lingerie. Marie a pu interviewé 100 femmes en tête à tête et faire remplir un questionnaire en ligne à plus de 4200 femmes.

 

De cette conversation qu’elle a pu avoir avec ces femmes, l’envie de lancer une nouvelle marque de lingerie est née. Grâce à ces résultats et ces enseignements, Marie se lance vers une lingerie slow bra sans coque, sans armature qui protège et qui soutient, avec une approche plus souple et confortable.

 

Marie nous parle de cette nouvelle aventure de soloentrepreneure : des hauts et des bas, de la difficulté à trouver de l’énergie pour avancer en partant de rien. Mais elle adore pouvoir être libre dans cette nouvelle vie professionnelle et penser les choses de manière différente, cela lui a même permis d’apprendre à mieux se connaître.

 

Pour en savoir plus sur la Bra revolution ou contacter Marie, ça se passe sur :
Instagram
Le site web
LinkedIn

 

Un grand merci à Alice Krief pour son aide sur le montage de l’épisode.

 

Bonne écoute !

Ecouter sur Apple podcasts

Ecouter sur Spotify

Ecouter sur Deezer

Ecouter sur YouTube